Le symbole est fort ! Pour la première fois, le budget de la sécurité sociale intègre un projet sur le cannabis à visée thérapeutique. Il assure donc les crédits nécessaires à la mise en place de la future expérimentation. En effet, c’est ce qu’indiquait le député Olivier Veran ce matin au micro d’Yves Calvi sur RTL. Le Rapporteur de la Commission des Affaires Sociales a indiqué que l’expérimentation serait intégrée au Projet de loi de finances de la sécurité sociale.

L’information intervient comme une réponse aux velléités parfois inamicales de quelques personnalités peu enclines à voir la situation évoluer. Dès lors, en réduisant les financements de l’expérimentation aux éventuels « fonds de tiroirs » du budget du Ministère de la Santé, l’hypothèse que certains acteurs omnipotents proposent des produits de qualité moyenne à titre gracieux apparaissait comme un horizon indépassable.

L’assurance d’une expérimentation inscrite dans les textes, c’est donc l’assurance d’une transparence sur les coûts. C’est aussi l’assurance que les patients seront entièrement pris en charge.

Le Collectif ACT a toujours plaidé la nécessité que les élus s’emparent du sujet. Il faut donner aux députés et sénateurs la place qui leur revient dans le maelström législatif et réglementaire qui devra accueillir la généralisation.

Nous saluons donc cette intervention du député Olivier Veran. Il est aujourd’hui le fer de lance de la réforme en faveur du cannabis à visée thérapeutique dans notre pays. Le collectif lui renouvelle sa confiance et salue une action qui sera décisive pour notre avenir de patients.